Comment soigner ses hémorroïdes internes naturellement ?

Les hémorroïdes sont des veines présentes au niveau de l’anus ou du rectum et qui sont dilatées en permanence. Les personnes qui souffrent des hémorroïdes ont des symptômes tels que les démangeaisons, des saignements et un inconfort lors de la position assise. Il faut distinguer les hémorroïdes externes des hémorroïdes internes. Alors que les hémorroïdes externes apparaissent sous la peau à l’orifice de l’anus, celles internes forment une petite protubérance dans l’anus ou la partie inférieure du rectum. À défaut d’utiliser les produits chimiques, vous pouvez opter pour des traitements naturels.

La Molène

Appelée scientifiquement Verbascum, la molène est une plante qui a de nombreuses vertus. En plus de contribuer au bon état du système respiratoire, cette plante est efficace pour le traitement des hémorroïdes internes et externes. La molène contribue fortement à la guérison de la peau ainsi que des vaisseaux sanguins qui se trouvent au niveau de la région anale. En raison de ses propriétés astringentes, cette plante resserre les vaisseaux sanguins pour un meilleur flux sanguin. Il y a donc moins de risque de gonflement des vaisseaux et des saignements. Pour guérir des hémorroïdes naturellement avec cette plante, vous pouvez l’utiliser de trois manières :

  • Bouillir la plante pendant 10 minutes et utiliser un morceau de coton imbibé afin de laver la zone affectée.
  • Tremper les feuilles dans de l’eau chaude et les écraser de façon à obtenir une pâte. Ajouter un peu d’huile et l’appliquer sur la zone affectée en la couvrant avec un chiffon propre.
  • Humidifier les feuilles et les broyer afin de les appliquer sur la zone infectée.

Le thé de millefeuille

Le thé de millefeuille est un traitement particulièrement efficace parce qu’il permet de traiter la cause des hémorroïdes. Par conséquent, son utilisation réduit considérablement la douleur et l’apparition des symptômes. En dehors de son rôle préventif, ce thé permet de soulager les personnes affectées par des crises hémorroïdaires. Pour le traitement, vous devez faire infuser 10 à 20 g du millefeuille dans 50 cl d’eau bouillante. Laissez reposer pendant 10 minutes puis buvez-le à température chaude ou tiède. Dans le but de prévenir les hémorroïdes, vous devez consommer régulièrement ce thé. Ainsi, il y aura une meilleure digestion et moins de constipation.

La teinture de calendula

La calendula est un excellent antiseptique qui a d’excellentes propriétés pour apaiser les irritations cutanées et des muqueuses. Cette plante est donc un très bon remède naturel pour le traitement des hémorroïdes. En ce qui concerne les hémorroïdes internes, vous pouvez diluer la teinture de calendula dans de l’eau avant de l’utiliser. Il est également possible d’utiliser la crème à insérer délicatement dans l’anus pour l’appliquer sur les tissus affectés grâce au doigt.

L’hamamélis

hamamélis

L’hamamélis est un arbuste à feuillage caduc qui comprend diverses espèces assez courantes en Europe et en Amérique du Nord. Cette plante est connue comme un remède naturel qui provoque le rétrécissement des tissus en raison de ses propriétés astringentes. D’après le Journal of Inflammation en Angleterre, l’hamamélis est également un excellent antioxydant et anti-inflammatoire. Vous devez ajouter une petite quantité d’hamamélis pur à une boule de coton et le tamponner sur les hémorroïdes. Évitez de diluer l’hamamélis avec de l’alcool, car il peut aggraver les symptômes.

Le macérât de marronnier

Cet arbre de la famille des Hippocastanaceae a des principes actifs qui peuvent agir sur les veines hémorroïdaires, la congestion prostatique, les ulcères variqueux et autres. L’extraction de ces macérâts glycérinés se fait avec un mélange d’eau de glycérine et d’alcool. Vous pouvez en boire quelques gouttes dans un fond d’eau pour la prévention (5 gouttes) et pour les cas de crises (8-10 gouttes).

En plus de découvrir ces solutions efficaces, vous pouvez changer vos habitudes alimentaires.

Un régime à base de fibres

La constipation est un élément non négligeable des hémorroïdes en ce sens qu’elle peut aggraver les symptômes. En effet, à force de redoubler les efforts de poussées, les veines autour de l’anus se dilatent plus facilement. Pour prévenir cela, vous devez consommer régulièrement des fibres qui absorbent l’eau afin de faciliter la digestion. Les légumes verts et secs, les céréales complètes et fruits doivent désormais faire partie de votre alimentation au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.