Comment guérir les hémorroïdes externes rapidement

prévenir hémorroïdes avec vie saine

Les hémorroïdes sont loin d’être agréables. Lorsqu’une pression importante est appliquée sur le rectum, les veines anales et rectales se mettent à gonfler. Il peut alors y avoir du sang dans les selles. On parle d’hémorroïdes externes lorsque des protubérances apparaissent sur la région anale. Ni une ni deux, il faut traiter ces hémorroïdes au plus vite. Découvrons alors comment se débarrasser pour de bon des hémorroides externes.

utiliser bain de siège pour hémorroïdes

Bains et bains de siège : mode d’emploi

Les bains de siège sont connus depuis des siècles pour leur efficacité lorsqu’il s’agit de guérir des hémorroïdes. Cependant, leur fréquence et leur mode d’emploi vont être déterminants quant à leur efficacité. Il faut savoir alors que plus vous pourrez faire des bains de siège et plus vite vos hémorroïdes externes se résorberont.

En ce qui concerne la température du bain de siège, tout dépend de vos préférences. Les idées là-dessus sont assez partagées, il semblerait que l’eau froide et l’eau chaude aient une efficacité identique. L’eau froide agit comme un analgésique, figeant les terminaisons nerveuses autour de la région anale. Les démangeaisons et les douleurs pourraient alors s’en aller avec l’eau froide. Cependant, le choc thermique peut entraîner des gaz. Si vous êtes sensible sur ce point, autant s’abstenir et utiliser de l’eau chaude. D’ailleurs, cette dernière a également ses bienfaits. L’eau chaude favorise la régénération des tissus et entraîne une dilatation des pores. En d’autres termes, elle favorise le rétablissement d’une bonne circulation sanguine, ce qui constitue en soi une solution aux hémorroïdes externes.

Le bain classique offre les mêmes avantages qu’un bain de siège. Son petit plus, c’est le confort qu’il offre par rapport au bain de siège. Il faut noter cependant qu’un tel bain doit se faire avec de l’eau claire : tout produit chimique pourrait causer des irritations sur les hémorroïdes externes. Évitez donc les bains moussants. Par contre, vous pourrez mettre quelques gouttes d’huiles essentielles, notamment celles qui ont la vertu de traiter les hémorroides naturellement. Nous y viendrons d’ailleurs un peu plus bas.

Les compresses constituent une alternative rapide et efficace

Les bains de siège sont efficaces pour soulager et pour traiter les hémorroïdes. Cependant, tout le monde n’a pas le loisir de s’en offrir un toutes les deux heures. Ceux qui sont au travail par exemple, ne pourront en faire que le matin et le soir. Pour pallier ce problème, il suffit d’utiliser une compresse. Il suffit de mouiller cette dernière avec de l’eau chaude, d’y mettre quelques gouttes d’huiles essentielles et de l’appliquer sur la région anale. Contrairement au bain de siège, cette opération peut se réaliser en quelques minutes et n’exige pas d’infrastructures particulières. Il suffit d’aller aux toilettes pour le faire.utiliser compresses pour soulager hémorroïdes

Tisanes, huiles essentielles et autres…

Les huiles essentielles sont particulièrement efficaces pour traiter rapidement les hémorroïdes externes. Généralement, il s’agit d’huiles essentielles de produits anti-inflammatoires et anti-coagulants. L’hamamélis, la citronnelle, le marron d’Inde sont les plus fréquents. Le plus souvent, il suffit d’appliquer quelques gouttes matin et soir pour voir agir les effets. Il est également recommandé de mettre quelques gouttes de ces huiles essentielles dans le bain de siège, en y ajoutant quelques gouttes d’huile d’amande douce et de la menthe poivrée.utiliser huiles essentielles hamamélis soigner hémorroïdes

La prévention, c’est déterminant

Une fois que la crise d’hémorroïde est passée, il ne faut pas oublier de prendre les précautions nécessaires pour qu’elle ne revienne pas. Cela commence par une alimentation équilibrée, riche en fibres afin de faciliter le transit intestinal. Par ailleurs, une bonne hydratation est indispensable pour assurer ce transit. Il faut également éviter de rester en position assise trop longtemps aux toilettes, ni de pousser trop fort lorsqu’on est victime d’une constipation. Enfin, il faut éviter les excitants comme le café, le thé, le piment ou encore les épices diverses, autant que faire se peut.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.