La croûte laiteuse : qu’est-ce que c’est et comment la traiter

Votre bébé, a-t-il de petites croûtes blanches sur le cuir chevelu ? Ne vous inquiétez surtout pas, c’est complètement normal !

Il s’agit de la croûte de lait, l’un des problèmes de peau les plus courants chez les nouveau-nés au cours des premières semaines de sa vie.

Cette croûte disparaît rapidement sans laisser de trace sur la peau de notre bébé. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur ce « trouble ».

Qu’est-ce que la croûte de lait ?

la croûte de lait

La croûte lactée désigne la formation de petites croûtes blanches ou jaunâtres sur le cuir chevelu du nourrisson. Elles apparaissent durant les premières semaines de sa vie.

Dans le passé, on pensait que c’était le résultat de l’alimentation du lait du bébé, d’où son nom. En réalité, il s’agit d’un type de dermatite séborrhéique infantile, c’est-à-dire qu’elle est provoquée par une augmentation des sécrétions des glandes sébacées.

En fait, ces glandes ont pour fonction de produire du sébum, substance grasse protectrice de la peau et du cuir chevelu. Le problème est donc lié à une production excessive de sébum, même s’il peut y avoir d’autres facteurs déterminants.

Quels sont ses symptômes ?

la croûte de lait

Le phénomène se manifeste par des écailles molles, mais très difficiles à éliminer qui se forment sur le cuir chevelu du bébé, parfois même sur le front et les sourcils et plus rarement sur le nez et les joues.

Comme nous l’avons dit précédemment, les causes peuvent être différentes : une sécrétion excessive de sébum, une manifestation cutanée de la présence d’hormones maternelles dans l’organisme du bébé (qui les reçoit par le lait maternel) et une capacité encore imparfaite, à régénérer la peau du nouveau-né.

Les causes de la croûte lactée

la croûte de lait

Les causes de la formation de la croûte de lait ne sont pas encore certaines. On suppose que l’une des causes possibles est étroitement liée aux hormones maternelles qui, au cours de la vie utérine, pénètrent dans l’organisme du fœtus par le placenta et prennent un certain temps pour être éliminées.

La présence d’un champignon sur la peau, le pityrosporum orbiculaire, une intolérance au lait maternel ou une immaturité du processus de régénération de la peau peuvent également être des causes possibles de la croûte de lait.

Comment traiter la croûte laitière ?

traiter la croûte laitière

Dans la plupart des cas, la croûte de lait disparaît rapidement, au plus tard durant le quatrième ou le cinquième mois de bébé.

En même temps, il peut provoquer des démangeaisons, des problèmes de desquamation et des problèmes esthétiques.

Vous pouvez donc recourir à des remèdes naturels pour que le déroulement de la dermatite soit plus rapide et moins gênant.

  • Remèdes naturels

Une fois les cheveux lavés, on peut adoucir le cuir chevelu avec de l’huile végétale : olive, amande douce, bourrache… Il suffit de passer légèrement sur la croûte un peu de coton imbibé.

Ce geste facilite ainsi son détachement. Il existe aussi des peignes spécifiques : ils ont des dents douces et très denses avec une extrémité arrondie qui aident à éliminer les croûtes (préalablement ramollies par l’huile).

Cela nous évite de causer de la douleur sur la peau du nourrisson. Ces peignes spéciaux évitent également la formation de microrides. Surtout, évitez de gratter la peau de bébé et les écailles avec les ongles. Un bon massage pour votre bébé sera également très relaxant !

  • Faire face aux cas les plus persistants

Dans les très rares cas où la croûte de lait ne passe pas naturellement, il se peut que la croûte soit causée par un champignon. Consultez un pédiatre pour en être certain.

Il peut également arriver que la dermatite séborrhéique infantile survienne chez les enfants plus âgés d’environ 4 ou 11 ans.

Même dans ces cas, il s’agit d’un phénomène naturel qui n’a plus qu’à suivre son cours, mais il est encore possible d’intervenir au niveau local pour enlever les croûtes et soulager les démangeaisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.